rgpd

Portes ouvertes

[Astuces] 4 trucs infaillibles pour échouer

Comment bien planter son projet
Comment bien planter son projet
Qu'on s'entende bien : la réussite n'est pas forcément accessible à tout le monde. Mais reconnaissons-le : certaines personnes font tout ce qu'il faut pour ne pas réussir. Il y en a qui sont tout à fait conscientes, d'autres pas. Voici les 4 clés de la réussite de l'échec (jeu de mots évidemment).

Recherchez-vous le grand secret ?

Si vous cherchez le truc infaillible, automatique, qui en plus vous fera gagner des millions sans lever le petit doigt, continuez : la Terre aura cessé de tourner quand vous l'aurez trouvé. Et votre projet sera bien au point mort pendant tout ce temps.

Ne tirez aucun plan sur la comète

C'est vrai, ça : à quoi ça sert de faire un plan ? Après tout, votre idée est excellente : tout le monde vous le dit, vous le savez depuis le début... Non, le mieux c'est d'y aller au feeling. On en reparle dans un an ?

Établissez un beau plan...

... mais ne le suivez pas. Rangez-le quelque part à l'abri et continuez à faire tout ce qui ne sert pas votre projet : tournez autour du pot, remettez à plus tard, oubliez-le...

Ne communiquez jamais

Comment ça il y a un outil emailing sur Zerudi ? Performant en plus ? Pour quoi faire ? Un système de blog poussé ? Pour qu'on parle de moi ? Pfffff ! Un outil marketing complet ? Pour créer des tunnels de vente ? Et après ? Pour communiquer dessus ? Mais pour quoi faire ? Il est forcément trop tôt, ou trop tard. Et puis les gens ne vont pas aimer : ils vont vous le dire, ou se désisncrire (ou les deux). C'est bien connu, pour vivre heureux, vivons caché !

Et vous ? Quelles sont vos méthodes pour échouer ?

Dans les  commentaires ci-dessous, partagez avec nous les moyens imparables que vous utilisez ou connaissez bien pour ne pas réussir ! Vous en connaissez forcément !

Voir aussi

Christophe Boisselier, sommelier

J'ai rencontré Christophe Boisselier en 1999 : il gérait un restaurant, la Hublais, près de Rennes où il avait aménagé une salle spéciale magie : décoration, scène, rideaux... Passionné de prestidigitation, il est d'ailleurs LE sommelier incontournab …

Évitez de suivre la mode

Depuis que j'ai démarré sur le web, il ne se passe pas une semaine, et peut être même une journée sans que des idées nouvelles surgissent : une nouvelle application, de nouvelles pratiques, des améliorations de services existants, des concurrents… To …

Les 10 premiers utilisateurs

Zerudi est en route ! Différentes formations sont déjà en lignes et d'autres sont en cours.  Il est maintenant temps pour nous de proposer à 10 premières personnes de faire partie de l'aventure. Mais avant, voici quelques informations et règles : Pour …

Vos réactions (3)

Merci Vincent.
Avoir peur de vendre et se concentrer uniquement sur le contenu gratuit. C'est pas mal aussi ;-)

par Cyril , il y a 2 ans

Tout à fait : le syndrome de l'imposteur est redoutable :)

par Vincent Delourmel , il y a 2 ans

Merci Vincent pour ce post.
C’est un bon résumé, car au final, c’est pas tant d’échouer le problème, c’est de n’en pas accepter la défaite afin d’en tirer les enseignements. L’échec maintien un sentiment ambigüe au quotidien, la défaite a l’avantage de conclure. Il est alors possible d’apprendre et poursuivre.
A bientôt et merci encore pour ce partage.

par Yves R. , il y a 2 ans

Merci Yves pour cette précision :)

par Vincent Delourmel , il y a 2 ans

Je me retrouve bien dans cette vidéo!!C'est moi !!

par enitram , il y a 2 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

rgpd

Portes ouvertes