on vous edite

3h00

L'expert du moment : Vincent Gaillard

Vincent Gaillard Portrait zerudi copie 225 0
Avec Vincent Gaillard on se connaît depuis près de 20 ans. En fait, c'est bien simple, je crois qu'on a fait à peu près toutes les "bêtises" qu'on peut rêver de faire dans l'événementiel pour divertir un public : spectacles de scène, déambulation, exposition magique, soirées improvisées, création de concepts...
Il y a aussi des années que Vincent me voit dupliquer mes activités sur le web. Mais il m'a aussi vu évoluer vers l'expertise de la mémoire : une autre façon d'exploiter des compétences que j'utilisais dans le cadre du spectacle. Et il y a des années que je l'encourage à faire la même chose : car après toutes ces années de pratique, croyez-moi, Vincent sait exactement comment :
  • animer des soirées
  • mais aussi des conventions
  • mettre en mouvement des salariés, des dirigeants lors d'événements de cohésion
  • créer et présenter des spectacles
  • conseiller
  • imaginer des concepts commerciaux pour dynamiser un lieu...
Bref, en bon professionnel du terrain, habitué au public, Vincent Gaillard sait tout simplement comment gérer, motiver et animer des groupes de personnes lors d'événementiels. Il peut de fait vous aider à mieux parler en public, être plus à l'aise devant une caméra, vous conseiller pour vos soirées d'entreprises, vous former à l'animation dans toutes les situations, partager avec vous ses secrets de créativité... Multi-talents, multi -casquettes, son point fort de départ : la relation à l'autre et l'animation.

Une première conférence live

Le déclic chez Vincent Gaillard s'est fait pour une intervention à Tours : je l'avais recommandé à une cliente qui m'avait engagé comme conférencier. Je l'ai accompagné pour structurer une première version d'une intervention sur la créativité. Et de fil en aiguille, je crois que l'envie de passer sur le web a fait son bonhomme de chemin :
Du coup, quand Vincent s'est lancé sur Zerudi, je n'avais qu'une crainte pour lui : le temps. Car comme on vous le dit, on vous le répète, ce type de projet ne peut pas se prendre à la légère. Surtout au démarrage. Pour le reste je n'avais aucune inquiétude : Vincent est très sensible au visuel, donc j'étais sûr qu'il produirait un template de qualité : https://devenir-animateur.com. Ensuite il sait vendre et se vendre : je veux dire, il sait mettre en avant des arguments commerciaux autour de ses concepts ou de sa personne. Et ça, mine de rien, c'est un vrai plus. Il sait aussi s'investir : je m'en suis rapidement aperçu : dès qu'il a décidé de plancher sur son site, il y est allé à fond.
Bref, les conditions étaient réunies pour lancer une première formation en ligne et déclencher LA première vente. Car c'est aussi un point crucial où on insiste auprès de nos Zerudiens : provoquer une première vente... Et se servir du résultat pour reproduire cette vente, atteindre un premier palier de 1000 euros et ensuite voler vraiment de ses propres ailes.
Et maintenant ? Le conseil que je donne à tous les Zerudiens qui ont déclenché leur première vente c'est de continuer à :
  • communiquer : blog, réseaux sociaux, Youtube de façon régulière
  • capturer des contacts afin de se constituer une base de données
  • créer des "produits" : formation en ligne, produits dérivés, événements
  • utiliser sa com' Internet pour déclencher des actions présentielles
  • et inversement
  • se former au copywriting (on développe sur Zerudi nos propres formations)
  • devenir un expert de la plateforme (et ça peut s'apprendre très vite)
Pour en savoir plus sur Vincent Gaillard : visitez son site Devenir Animateur, entièrement généré par Zerudi !
N'hésitez pas à encourager Vincent : laissez-lui un petit commentaire ci-dessous :

Vos réactions (1)

Bonjour les "Vincent",

Avec vous deux + Zerudi, le résultat ne peut qu'être magique !
Beaucoup de succès pour cette première formation.
Pour info, il y a 2 prix différents sur le bon de commande (49,90 et 97).
Pascale

par Visiteur , il y a 4 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

on vous edite

3h00